tout-savoir-sur-tout.fr
Image default
Média / Musique / Vidéo

Nos conseils avant d’envoyer votre première démo à une maison de disques

Vous avez l’ambition de faire carrière dans la musique et, pour cela, vous devez naturellement vous faire connaître des maisons de disques. Comment attirer l’attention et vous distinguer des nombreuses autres candidatures qu’elles reçoivent tous les jours ? Dans cet article, nous vous présentons quelques conseils utiles à suivre si vous désirez envoyer votre première démo à des professionnels du milieu.

Choisir une démo parfaitement élaborée

Bien évidemment, vous devez avoir une qualité sonore parfaite sur votre démo pour qu’elle puisse retenir l’attention des professionnels du milieu de la musique. Idéalement, nous vous recommandons donc d’effectuer l’enregistrement en studio. Si vous n’avez pas les équipements chez vous, rien ne vous empêche de louer et de vous rendre dans une structure avec une équipe déjà présente. Cette dernière pourra vous délivrer des conseils afin de parfaire le rendu. Vous obtiendrez un mixage de qualité si vous vous adressez à un établissement spécialisé.

Privilégier la qualité à la quantité

La plupart du temps, on recommande de ne pas dépasser 3 chansons par maquette. Si vous envoyez un album entier, la maison de disques ne va certainement pas prendre le temps de l’écouter dans son intégralité… Il est toujours préférable de produire moins de travail, en veillant à ce que celui-ci soit de qualité irréprochable.

S’intéresser à la maison de disques ciblée

Prenez le temps de comprendre le fonctionnement d’une maison de disques avant de vous adresser à elle. Vous aurez plus de chances de retenir son attention si vous lui envoyez un message personnalisé, sur lequel vous expliquer pourquoi vous aspirez à travailler avec elle plutôt qu’avec une autre structure. N’hésitez pas à insister sur les valeurs et la philosophie que vous pouvez partager, car l’aspect humain est toujours primordial dans la musique.

Surtout, ne créez pas de mail type que vous envoyez à l’identique à toutes les structures. Comme quand on recherche un emploi, il faut être en mesure d’adapter son discours à son interlocuteur.

Varier les formats pour montrer votre créativité

Il ne suffit pas d’apprendre à chanter pour réussir sa démo… Pour que les maisons de disques voient du potentiel, il est toujours préférable de jouer sur la variété des médias. Par exemple, si vous en avez les aptitudes, élaborez et montez un clip vidéo autour de votre chanson, afin de montrer vos talents de réalisateur. Attention, lancez-vous dans ce genre de projet uniquement si vous savez que vous pouvez aboutir sur un rendu propre, au risque de passer pour un amateur.

Vous avez des visuels pour votre album ? Si vous avez fait appel à un photographe pour cela, prenez le temps aussi de les transmettre à la maison de disques, afin de montrer votre polyvalence.

Travailler votre réputation sur les réseaux sociaux

La maison de disques à laquelle vous allez envoyer votre maquette risque d’aller chercher votre profil sur les réseaux sociaux. En toute logique, vous devez donc vous assurer que vos comptes Facebook, YouTube ou encore Instagram sont bien à la hauteur.

Veillez à poster des contenus toujours bien rédigés, dans les formats adaptés à chaque plateforme, mais aussi à prendre soin de votre communauté et à dialoguer avec elle pour vous montrer abordable, sympathique.

Si vous prenez déjà des cours de musique, rien ne vous empêche de demander les conseils de votre enseignant. Celui-ci peut vous fournir un regard extérieur sur votre travail, et même vous aiguiller dans certaines améliorations possibles, par exemple. Prenez le temps qu’il vous faut, mieux vaut patienter afin de se donner toutes les chances de réussir que de précipiter les choses et de risquer l’échec.